EN/FR
TSF live

Dans les rouages de la TSF, usine à bruits, s'affaire TomA, compositeur et producteur originaire de Toulouse, né l'année de la sortie de l'album Electric Café de Kraftwerk et de Tchernobyl.

TomA (Sound Factory) est un touche à tout, un bidouilleur de machines, il joue avec les sons et les déforme jusqu'à obtenir des morceaux hybrides teintés de toutes ses influences (groove, afrobeat, musiques ethnic, instrumentale, progressive..)
Son créneau : utiliser la matière sonore en l'altérant, en la détournant de son usage premier et la mélanger avec des formes de créations plus contemporaines (hip-hop, musiques électroniques, bruitisme, musique concrète, électro-acoustique...)

Après un premier album en 2011, il sort en 2012 sa mixtape 100% DIY de la production à la distribution en passant par la fabrication.
En 2013, il traverse l'Atlantique et s'installe à Montréal avec dans ses valises son dernier opus "Numbers Station". S'en suivent de multiples collaborations avec des artistes montréalais tels que Art Beat Montréal, On The Stick Records, BigBang MTL et bien d'autres. Il devient membre du collectif Pinkcloud, agence qui met l'accent sur des artistes émergents mixant les arts créatifs dans leur ensemble (musique, arts visuels..)
En parallèle, il continue de produire des morceaux instrumentaux quand il ne joue pas au marchand de beats pour les rappeurs.

De retour en France avec un nouvel opus "Lost Frequencies", il présente ses réalisations sur scène lors de performances d'une heure laissant place à l'improvisation et aux collaborations du moment.
Avec en trame de fond un questionnement sur le réel par la déformation sonore, TSF mêle les disciplines artistiques (cinéma, arts graphiques) pour donner vie à une musique résolument moderne. Les samples côtoient des sonorités acoustiques comme électroniques, le tout porté par les beats de ce véritable artisan du son.
Fin 2014 il sort son EPhemere EP conçu à Montréal. Ces 6 titres qui composent l'EP nous embarquent dans un voyage vers l'inconnu, où la notion du temps n'existe plus, aux confins de l'electro et des musiques urbaines.